15 Nov 2012

Adapter son alimentation pour vivre mieux

En prenant de l’âge, l’organisme change et les besoins nutritionnels aussi : il ne s’agit pas de moins manger comme on le croit souvent mais plutôt de mieux manger pour garder la forme.
Petit rappel sur certains points qui ont leur importance…

Après 55 ans, les besoins en minéraux et vitamines augmentent.

Trio de choc pour votre santé, les vitamines E, A et C sont à privilégier ainsi que, dans une moindre mesure, les oligo-éléments comme le sélénium et le zinc. En luttant contre les radicaux libres, ils retardent en effet le vieillissement cellulaire.

Augmentez donc vos rations de légumes et de fruits de saison, que vous pouvez alterner avec des surgelés « nature » pour varier les plaisirs. Les légumes et fruits, frais ou secs, sont tous de bonnes sources de fibres et de vitamines aux propriétés antioxydantes.

Adapter son alimentation pour vivre mieux

Pour mettre tous les atouts de votre côté, vous pouvez les associer à certaines huiles (germes de blé, olive, colza…) ainsi qu’aux oléagineux, céréales complètes ou encore levure de bière…

Ne pas oublier le calcium pour la santé de votre squelette

Le calcium pour la santé de votre squelettePour être efficaces, les apports en calcium doivent être associés à la vitamine D et à une exposition au soleil, modérée mais quotidienne, afin de synthétiser cette précieuse vitamine.

Si vous êtes intolérant au lactose, vous trouverez du calcium dans certains légumes (choux, oignons, persil, algues… pois chiches, lentilles, soja…). Les noix, amandes et pistaches…. sont aussi de bonnes sources comme le poisson, les fruits de mer et les crustacés ainsi que certaines eaux minérales.

Les femmes doivent être particulièrement vigilantes car la ménopause accentue le risque de déminéralisation osseuse et peut conduire à l’ostéoporose.

Les besoins en protéines à ne pas négliger

Besoins en proteinesPour conserver de bons muscles et éviter la fonte musculaire liée au vieillissement, il est important de continuer à consommer des protéines.
Viande, poisson, œufs mais aussi céréales associées à des légumes secs (semoule et pois chiches…) ou des oléagineux (pain aux noix…) ou des produits laitiers (pâtes au fromage…) doivent donc figurer à votre menu, au moins une fois chaque jour.

Le taux de cholestérol augmente physiologiquement avec l’âge, aussi il peut être utile de limiter les aliments riches en acides gras. Privilégier les aliments riches en fibres est encore un moyen de réduire l’absorption du cholestérol et ainsi de limiter les risques cardio-vasculaires. 

La sensation de soif s’atténue au fil des années

Sensation de soif

Apprenez à boire sans soif, pour éviter les risques de déshydratation. Buvez pendant et entre les repas et moins en soirée pour éviter de vous lever la nuit.

A noter : vous retrouverez d’autres conseils sur l’alimentation, adaptés à tous les âges, sur le site de votre mutuelle www.prevention-sante.com ainsi que sur le site www.mangerbouger.fr.

Ajouter votre commentaire