24 Juil 2012

C’est le moment de mieux connaître sa famille !

La retraite est parfois le bon moment pour commencer ou continuer un arbre généalogique. C’est l’occasion de redécouvrir sa famille et de connaître ses ascendants. De plus, vous avez du temps maintenant que vous êtes à la retraite ! Ça tombe bien, vous en aurez besoin…

Voici quelques conseils pour remonter le temps et découvrir qui étaient vos ancêtres et qui d’où vient votre famille…

Commencez par…la fin !Retrouver ses proches à la retraite

Et oui, un arbre généalogique se commence souvent par le plus simple : ce que vous connaissez. Répertoriez dans un premier temps tous vos proches, dates et lieux de naissance, mariage(s), profitez-en pour agrémenter vos recherches de photos et anecdotes pour donner un peu de vie.

Les documents officiels

Le mieux pour retourner rapidement dans le temps est de connaître les dates et lieux de naissance, de décès ou de mariage. Cela vous permettra de faire des demandes d’actes auprès des communes (pour les actes de moins de 100 ans) ou des archives départementales (pour les actes de plus de 100 ans). Vous pouvez également consulter les registres paroissiaux. Les cimetières peuvent être de vraies mines d’informations.

Attention, parfois il faut se déplacer pour obtenir ces informations. Renseignez-vous !

Vous pouvez explorer les documents familiaux comme les courriers par exemple, les diplômes etc… pour remonter quelques générations.

Constituer un arbre généalogique à la retraiteSoyez patients !

On ne le dira jamais assez, un arbre généalogique prend du temps. Il suffit parfois d’une faute d’orthographe dans le nom (les erreurs de transcriptions lors des unions, d’un divorce) et vous perdez la trace d’une personne. Il faut croiser vos sources et être persévérant.

Les outils

Retrouver sa famille grâce à InternetUn bon cahier et des crayons ! : C’est le plus classique ! Notez tout ce que vous trouvez, tout ce que votre entourage connait (vos parents, oncles, tantes, cousins etc…) mais également les voisins qui ont vécu près de votre famille.

Internet : avec l’arrivée des nouvelles technologies, il est plus facile de retrouver des membres de sa famille, il existe même des groupes de famille sur les réseaux sociaux. De plus de nombreux sites spécialisés dans la généalogie vous apportent des conseils.

Les logiciels : pour le recensement, les logiciels deviennent très pratiques quand vous atteignez la centaine de personne. Nombreux sont gratuits.

Vous avez maintenant les clés pour bien débuter votre arbre et connaître un peu mieux votre famille !

Ajouter votre commentaire