4 Jan 2019

Comment réduire ses déchets ?

Face à l’impact écologique de nos sociétés modernes, il est aujourd’hui indispensable de diminuer notre empreinte liée à la production massive de déchets. Dans cet article, nous vous proposons quelques astuces pratiques et faciles à mettre en œuvre pour réduire votre poubelle. En ce début d’année, ne serait-ce pas le temps des bonnes résolutions ?

Stop au gaspillage alimentaire

En France, on estimerait à 10 millions de tonnes, la quantité de nourriture consommable jetée chaque année. Un chiffre vertigineux qui occulte parfois quelques règles de bon sens qu’il est possible d’instaurer chez soi sans effort. Comme préparer à l’avance sa liste de course : ce qui permet de s’assurer de consommer dans les temps la nourriture que l’on achète. De quoi éviter les dépenses superflues ou dans des quantités inadaptées. Et une fois, le repas terminé, pourquoi ne pas s’accommoder des restes pour réaliser de nouveaux plats : gratins, salade froide, pain perdu…

Il existe aujourd’hui de nombreuses idées recettes « anti-gaspi » pour vous aider à utiliser les restes de votre frigo sans qu’ils finissent à la poubelle.

 

Passer au compost

Pratiquement tous les résidus organiques du jardin et de la cuisine peuvent être valorisés par le compostage : épluchure de légumes, feuilles mortes, marc de café, fleurs fanées… Le compost s’effectue à même le sol pour obtenir, au bout de quelques mois, un engrais naturel pour embellir le jardin. En pratiquant le compostage, un ménage pourrait ainsi réduire ses déchets d’au moins 60 kg par an. Et pour les citadins, il existe aussi des composteurs collectifs en ville, au cœur des quartiers ou en bas des immeubles.

 

Limiter les emballages

Que de suremballages inutiles qui finissent à la poubelle au retour des courses ! Là aussi la réduction des déchets n’est pas négligeable : de l’ordre de 26 kg par an et par foyer.

Voici quelques exemples de gestes simples à mettre en place pour limiter les emballages :

  • Dans les commerces, refuser les sacs en plastique et utiliser son cabas ou sac en tissu que l’on glisse dans son sac à main.
  • Privilégier les produits à la coupe (viande, fromage) et en vrac pour les denrées non périssables : riz, pâtes, céréales…
  • Choisir les solutions éco-rechargeables pour les produits nettoyants.

 

Recycler ses produits de consommation

Réduire ses déchets, c’est aussi mieux consommer pour moins jeter ! On peut ainsi choisir d’acheter des produits durables dans le temps, emprunter, louer ou bien encore acheter d’occasion. Sans oublier la seconde vie que l’on peut offrir à certains objets en bout de course : la brosse à dent qui peut être utilisée pour nettoyer les joints de salle de bain, le vieux tee shirt recyclé en chiffon, les feuilles mal imprimées utilisées en brouillons pour les enfants.

 

Vers une consommation responsable

Au quotidien, il existe mille et une autres façons de consommer autrement, en devenant acteur de sa consommation :

  • Apposer un autocollant « Stop-pub » sur sa boîte aux lettres pour ceux qui ne souhaitent pas recevoir de prospectus et imprimés publicitaires
  • Emprunter des livres en bibliothèque plutôt que d’en acheter neufs en librairie
  • Consommer des produits issus de productions locales
  • Pratiquer l’échange de services entre voisins : bricolage, cours d’informatique, livraison de courses…
  • Se débarrasser de vêtements, livres, jouets en bon état lors d’un vide grenier ou en en faisant don à une œuvre caritative.

Car finalement, l’abondance matérielle est-elle un pré requis pour être heureux ?

 

 

Des chiffres au vert en France*

  • Il existe plus de 112 000 emplois liés aux activités de gestion des déchets (chiffres 2015) ;
  • 64% des déchets (toutes catégories) ont été recyclés en 2014 ;
  • 20 millions de tonnes de CO2 ont été évitées grâce au recyclage en 2014.
  • La France recycle environ 66% de sa production de papier (soit 5,3 millions de tonnes de papier par an)

*Source : Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat

Ajouter votre commentaire