15 Mai 2012

Dépendance : tous concernés

Avec l’amélioration de l’espérance de vie, le nombre de personnes dépendantes augmente de plus en plus chaque année. Que ce soit directement ou parce que cela touche un proche, nous sommes tous concernés par ce risque.

Les conséquences de la perte d’autonomie sont non seulement physiques ou mentales, mais aussi matérielles (aménagement du logement, achat d’un fauteuil…), financières (aide ménagère, auxiliaire de vie…) et psychologiques (soutien à la personne, à la famille).

Le risque de dépendance augmente à la retraite

Personne n’est à l’abri

Dans le cadre de l’obligation alimentaire imposée par la loi, chaque enfant a l’obligation de prendre en charge tout ce qui est indispensable à la vie courante de ses parents (nourriture, logement, vêtements, frais de maladie…). La plupart du temps, les enfants ne prévoient pas cette charge, pourtant très lourde à assumer, dans leurs futures dépenses. Les parents, quant à eux, assument mal d’être dépendants de leurs enfants.

 

Dépendance, tous concernésComment est appréciée la dépendance ?

On entend par perte d’autonomie le fait d’avoir besoin de l’aide d’une tierce personne pour accomplir les gestes essentiels de la vie quotidienne comme se déplacer, s’habiller, se laver, se nourrir. C’est à l’aide d’une grille nationale d’évaluation, la grille Aggir (Autonomie gérontologique groupe iso-ressources), que le degré de perte d’autonomie physique et psychique est évalué. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

Les coûts engendrés par la dépendance

Qu’il s’agisse de maintien à domicile ou de placement en établissement spécialisé, la perte d’autonomie coûte cher : aide ménagère, garde de jour ou de nuit, portage des repas,  équipement (téléalarme, fauteuil roulant, lit médicalisé…), adaptation du logement…

Il faut compter jusqu’à plus de 30 000 € par an, ce qui est très souvent bien supérieur aux revenus dont vous disposez à la retraite.

Si la prise de conscience du phénomène de la dépendance est aujourd’hui réelle, son financement reste problématique. L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une aide actuellement insuffisante et ne couvre jamais la totalité des dépenses nécessaires pour assumer une situation de perte d’autonomie.

Une simple heure d’aide à domicile, 7 jours/7, revient en moyenne à 450 € par mois.

Les coûts engendrés par la dépendance à la retraite

En perte totale d’autonomie, l’aide versée directement aux personnes dépendantes pour contribuer à leur maintien à domicile est de 612€ à 807€ alors qu’on on estime le coût mensuel à 1 800 € en moyenne. Un placement en établissement vous coûtera environ 2 300€  pour une aide de seulement 422€. Les frais laissés à votre charge sont donc considérables. Le choix d’une garantie dépendance souscrite auprès d’une mutuelle est donc essentiel. Harmonie Mutuelle propose une garantie qui reçoit depuis 6 ans le Label d’Excellence récompensant l’étendue et la qualité des prestations et services proposés, pour des tarifs très avantageux. Contactez-nous !

×

Les commentaires sont fermés