2 Nov 2017

Etre un aidant familial : c’est quoi ?

Etre aidant aujourd’hui recouvre une multitude de situations. On le devient parfois du jour au lendemain. Mais c’est aussi, souvent, au fil du temps que l’on devient aidant. Un coup de main ponctuel se répète pour devenir progressivement un soutien plus global, qui s’installe dans le quotidien et dans la durée. 

Quoi de plus naturel que de soulager son père âgé dans ses démarches administratives, d’aider dans les gestes du quotidien sa femme souffrant d’une maladie invalidante ou bien encore d’organiser les interventions des aides à domicile pour sa mère en perte d’autonomie.

Des situations banales, vécues par des milliers de personnes en France aujourd’hui. A l’heure où les pouvoirs publics prennent conscience de la nécessité de s’adapter au vieillissement de la population, les contours de ce statut d’aidant tout juste reconnu se clarifient peu à peu.

 

Aidant familial : définition

Selon la Charte européenne de l’aidant familial, est aidant toute personne non professionnelle qui vient en aide à une personne de son entourage, en situation de perte d’autonomie ou de handicap, pour les actes de la vie quotidienne : soins, activités domestiques, démarches administratives…

Sans le savoir, vous faites peut-être partie de ces personnes aidantes qui apportent leur soutien à un proche dépendant. S’il n’est pas toujours facile de se définir comme tel, il est encore moins aisé de concilier ce rôle, parfois éprouvant, avec sa vie personnelle et professionnelle.

 

Les aidants en quelques chiffres*

  • Plus de 8 millions de personnes seraient concernées
  • 83 % des aidants sont des membres de la famille (conjoint 44 %, parent 13 %, enfant 12 %)
  • 60 % des proches aidants sont des femmes de plus de 50 ans
  • 50 % des aidants vivent avec la personne aidée
  • 52 ans : moyenne d’âge des aidants.

*chiffres Panorama de la santé 2015.

 

Reconnaissance du statut d’aidant

Promulguée il y a deux ans, la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement a pour la première fois reconnu le statut d’aidant. Celui-ci dispose désormais de mesures spécifiques comme le congé de proche aidant ou le droit au répit.

Mais la clef est sans doute ailleurs. Au cœur de chaque situation, entre anticipation et accompagnement du proche aidé, il faut apprendre à apprivoiser un nouvel équilibre de vie.

 

Plus d’informations sur le statut d’aidant et de nombreux conseils pratiques dans le guide réalisé par Harmonie Mutuelle et disponible en téléchargement : Aidant : prendre soin de soi pour prendre soin de son proche.

Ajouter votre commentaire

Commentaires publiés

  1. Commentaire de telecharger film

    Merci beaucoup pour cet article très interessant je vais le partager sur fb