7 Août 2012

Hospitalisation, comment la financer ?

1 Français sur 4 est hospitalisé chaque année. Or en cas d’hospitalisation… ne vaut-il pas mieux se concentrer sur sa guérison plutôt que sur les frais imprévus ? Quels sont ces frais ? Quelles sont les solutions ?

En cas d'hospitalisation, quels sont les frais ?Un premier niveau d’indemnisation

Qu’il s’agisse d’une maladie ou d’un accident, se faire hospitaliser est une démarche difficile que l’on n’a souvent pas anticipée et à laquelle il faut ajouter un coût non négligeable. L’Assurance Maladie prend à sa charge 80% à 100% des frais liés à une hospitalisation en laissant à votre charge une franchise de 18€ pour tout acte médical d’un montant supérieur à 120€. Votre mutuelle vous verse le complément pour les frais médicaux (avec ou sans dépassement d’honoraires selon le niveau de garantie), peut prendre en charge cette franchise et vous rembourse le forfait journalier de 18€/jour pour les frais de séjour.
Vous l’avez peut-être déjà vécu, alors rappelez-vous, à l’hôpital, on ne choisit pas ses voisins, lesquels peuvent s’avérer bruyants. Comme vous avez besoin de repos, la chambre particulière est la solution à ce genre de désagréments mais son coût est assez élevé (en moyenne 60€/jour) et il faut savoir qu’il peut varier du simple ou triple selon les hôpitaux. Le niveau de prise en charge dépend de la garantie que vous avez souscrite. Si vous souhaitez trouver une garantie adaptée à vos besoins et à votre budget ou tout simplement la comparer à votre garantie actuelle, vous pouvez demander un devis en quelques clics sur harmonie-mutuelle.fr.

 

Une solution plus complète pour votre confort

Assurer son confort à l'hopitalMais attention, plus l’hospitalisation sera longue, plus vous aurez besoin de prestations de “confort” qui vont aider à votre convalescence, notamment les frais de téléphone et de télévision mais aussi les dépenses de déplacements et de repas de vos proches. Ces frais imprévus peuvent représenter rapidement un poids conséquent sur votre budget puisqu’ils ne sont pris en charge ni par la Sécurité sociale ni par les complémentaires santé. Pour vous garantir un séjour dans de meilleures conditions, Harmonie Mutuelle a développé une garantie spécifique pour vous permettre de disposer d’indemnités afin de régler librement les frais non médicaux pour toute hospitalisation de plus de 3 jours si elle n’est pas liée à un accident. L’adhésion est possible à tout âge, alors contactez-nous.

 

De retour chez soi, comment s’organiser ?

Bénéficier d'une mutuelle adaptée à ses besoins à la retraiteAvant de rentrer chez vous, il peut être conseillé de séjourner quelque peu en maison de convalescence. Lorsque vous aurez retrouvé votre petit nid douillet, votre médecin pourra vous prescrire des soins infirmiers ou vous inviter à demander une aide à domicile pour vous ménager. Et après une hospitalisation, on a souvent un traitement à prendre mais se rendre à la pharmacie n’est pas toujours chose aisée quand on essaie de reprendre pied, c’est alors que le portage de médicaments prend tout son intérêt. Si vous êtes adhérent à la garantie hospitalisation proposée par Harmonie Mutuelle, vous profitez notamment de ces 2 services à domicile (pour toute hospitalisation de plus de 3 jours).

Sachez aussi qu’une une aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) peut vous être accordée par les services sociaux des établissements de santé et des caisses de retraite pour une durée maximale de trois mois à compter de votre retour à domicile et dans la limite de 1 800€. Une participation financière variable selon vos revenus vous sera demandée (de 10 à 73%).

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour « anticiper » ces « imprévus »…sur le plan financier du moins !

Ajouter votre commentaire