19 Déc 2018

La solidarité en action

Il existe mille et une façon d’accomplir un acte de solidarité. Partir à l’autre bout du monde en s’engageant dans une cause humanitaire ? Pourquoi pas ! C’est aussi autour de soi, dans son environnement quotidien, que les gestes d’entraide prennent toute leur signification. Un peu de temps libre ? Allez-y ! Une chose est sûre, vous ne le regretterez pas !

 

Crise économique, fracture sociale… la solidarité n’a jamais été aussi malmenée. Et pourtant, c’est bien d’elle que nous avons besoin aujourd’hui pour renouer avec le fameux pacte républicain « Liberté, égalité, FRATERNITE ! »

En 2017, 8,5 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté, soit 14% de la société française. Parmi eux, près de la moitié serait mal logée. Une injustice sociale au chevet de laquelle se penchent de nombreuses associations françaises, entraînant dans leur sillage des millions de bénévoles sur la voie de l’entraide.

Acte désintéressé et militant, la solidarité serait aussi un investissement rentable selon le Président de la Fédération des acteurs de la solidarité, Louis Gallois : « La solidarité ne coûte pas cher (…) Une société plus solidaire, plus égalitaire est une société plus démocratique. Elle est aussi plus résistante aux chocs car elle s’appuie sur sa cohésion (…) Tout le monde bénéficie de la solidarité *».

 

S’engager rend heureux

A commencer par les bénévoles eux-mêmes ! En effet, les acteurs de la solidarité seraient plus optimistes que le reste de la population**.

Et plus une personne est impliquée, plus elle serait enthousiaste et aurait envie d’agir. De quoi donner du baume au cœur ! Et ce d’autant plus que les effets sur le bien-être se retrouvent à tous les étages de la solidarité : du coup de main citoyen lors d’une inondation à l’aide humanitaire de longue durée en Afrique, en passant par la participation à une collecte alimentaire ou au soutien aux plus démunis dans son quartier… Donner de son temps pour un acte solidaire procure de réelles émotions positives.

De quoi conforter les 38% de Français qui déclarent vouloir faire du bénévolat, mais qui n’ont pas encore franchi le pas.

 

5 actions pour aider les plus démunis

  • Participer à la campagne hivernale des Restos du Cœur

Pour connaître l’association la plus proche de chez vous, cliquez ici

  • Offrir un Noël aux enfants démunis

Pour soutenir l’action des Pères Noël verts du Secours populaire, cliquez ici

  • Faire un don vers une association locale

Renseignez-vous auprès de votre mairie pour avoir la liste des œuvres de charité et organisations non gouvernementales près de chez vous.

  • Cultiver un jardin communautaire

En donnant des cours de jardinage, vous permettrez à des personnes démunies de faire pousser leur propre production de manière durable.

  • S’engager pour lutter contre la solitude des personnes âgées

Pour participer à l’action des petits frères des Pauvres en faveur des personnes de plus de 50 ans en grande difficulté, cliquez ici

 

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, les initiatives solidaires entre voisins fourmillent : goûter de Noël, décoration du hall de l’immeuble, galette des rois… L’association Voisins solidaires s’attelle ainsi, tout au long de l’année, à redonner du sens à la vie sociale des quartiers.

Et réjouissez-vous : les possibilités d’agir sont infinies…

 

 

*Propos extraits d’une interview de Louis Gallois en mai 2017

**Enquête de Jacques Malet « la France Bénévole » réalisée en 2015

Ajouter votre commentaire