24 Avr 2019

L’accompagnement, au cœur de nos sociétés modernes

Dans le contexte désormais bien connu du vieillissement de la population, les enjeux du secteur d’aide à la personne n’ont jamais été aussi prégnants au sein de notre société. Un défi majeur appuyé par de nouvelles habitudes de vie et de travail. Décryptage.

Les enjeux d’une société vieillissante

C’est un fait, l’évolution socio-démographique de la population française prend une ampleur inédite aujourd’hui en France. En atteste les dernières projections chiffrées : d’ici 30 ans, 15,6% de la population aura plus de 75 ans ! Et si l’allongement de la vie ne fait qu’augmenter au fil du temps, l’espérance de vie en bonne santé (celle qui prévaut au regard de notre société du « bien-vivre ») fait quant à elle grise mine en France. Elle serait en effet de 64 ans pour ces dames, et de 62 ans du côté de la gente masculine (contre respectivement 85 et 80 ans pour ce qui est de l’espérance de vie à la naissance*). Quel serait alors le bénéfice de ces années supplémentaires si l’on se retrouve en incapacité physique ou confronté à un problème de santé chronique ? « Bien-vieillir » devient en effet un enjeu majeur au sein de la société française, tandis que de nouveaux comportements de consommation émergent : plus de loisirs, un taux d’activité des femmes qui frôle les 80%, l’apparition de nouveaux modèles familiaux (familles monoparentales, recomposées…). Il devient impératif pour chacun de parvenir à concilier vies personnelle et professionnelle.

Parmi les plus concernés, on retrouve la fameuse génération « pivot », ces personnes entre 50 et 65 ans, à la fois aidants de leurs enfants devenus jeunes adultes et de leurs parents au grand âge. Ces baby-boomers, aujourd’hui à l’âge de la retraite, se voient ainsi souvent confrontés à un ascendant en perte d’autonomie nécessitant une présence et un soutien régulier. Sans compter les petits pépins de santé ou les imprévus qui surgissent sans crier garde… Retrouvez notre article sur le sujet.

 

Être là dans les moments difficiles

En quelques décennies, le marché de l’accompagnement et de l’aide à la personne, jusqu’alors voué au bénévolat, s’est progressivement professionnalisé. Depuis le début des années 2000, le secteur connaît une forte croissance, avec l’apparition d’un panel de métiers : auxiliaire de vie, agent d’entretien, ergothérapeute… De leur côté, les mutuelles, riches de leur expérience de terrain dans le domaine social, sont devenues des acteurs incontournables en matière d’accompagnement des personnes âgées, en difficulté…

Aujourd’hui, quelles sont les solutions d’accompagnement dont disposent les personnes en situation de perte d’autonomie et leurs proches ? Que l’on soit aidant ou soit même en situation de dépendance, il est important de pouvoir être soutenu et bien accompagné lorsque le quotidien devient complexe : hospitalisation, réadaptation du domicile, suivi médical, réorganisation de la vie quotidienne…

Harmonie Mutuelle s’engage, depuis de nombreuses années, en faveur de celles et ceux qui sont confrontés, de manière ponctuelle ou récurrente, à une situation difficile : handicap, pathologie de longue durée, dépendance, accident… En proposant une palette de services** en matière d’accompagnement (soutien psychologique, conseils…), d’assistance (aide à domicile, garde d’enfants, assistance à l’étranger…) et de soutien aux proches (accompagnement spécifique des aidants), Harmonie Mutuelle souhaite apporter une réponse au plus près des besoins de chacun.

Pour en savoir plus

 

 

*Source Le Monde 19/02/2019

**Ces prestations sont incluses dans la plupart des contrats santé Harmonie Mutuelle

Ajouter votre commentaire