17 Juil 2012

L’homéopathie

De plus en plus plébiscitée, l’homéopathie est aujourd’hui reconnue par les autorités de santé, mais encore controversée par la médecine classique qui doute qu’elle ait un effet supérieur à celui d’un placebo.  Elle correspond à une aspiration occidentale de plus en plus forte, à une médecine plus « humaine » et à des traitements intégrant les réactions physiques et psychiques de chacun.

Se soigner par l'homéopathie à la retraite
Au travers de cette approche personnalisée, l’homéopathie cherche à restaurer l’énergie vitale qui permet à l’organisme de mieux lutter contre les agressions. Ainsi, cette pratique traite non pas une maladie mais le corps dans son ensemble. Elle utilise des milliers de substances (animales, végétales ou minérales). Macérées dans l’alcool ou broyées, elles sont ensuite diluées au centième et « dynamisées », c’est-à-dire secouées à chaque dilution.

Des bénéfices…

Les bénéfices de l'homéopathie à la retraiteA priori, l’homéopathie a vocation à intervenir dans tous les domaines de la santé à tous les âges de la vie. Elle est donc envisagée en premier lieu comme traitement préventif, essentiellement pour des troubles bénins récurrents, comme le rhume.

Sur des symptômes aigus (otite, sciatique…), elle peut aussi agir très vite ; sur des troubles chroniques, ses effets sont plus tardifs.

Des limites…

En cas de maladies chroniques graves (hypertension artérielle, diabète, cancer, hépatite, sida…), l’homéopathie ne se substitue pas aux traitements classiques. Utilisée en complément, elle est cependant capable d’en optimiser les effets et donc d’améliorer le pronostic de la maladie. De même, elle ne guérit pas les lésions mais peut aider à en soulager les douleurs. Elle peut aussi contribuer à réduire les effets indésirables de traitements lourds comme les chimiothérapies.

… et des mises en garde

Même si les remèdes homéopathiques sont souvent considérés comme dépourvus d’effets L'homéopathie en tant que traitement préventifsecondaires, les personnes intolérantes à des excipients contenus dans certaines granules (lactose, saccharose) doivent prendre des précautions. Un remède ou une dilution inadaptés peuvent aussi entraîner un échec thérapeutique, une rechute, une réaction, voire une aggravation. Enfin, le  traitement homéopathique ne doit pas retarder ou ignorer des soins médicaux traditionnels et le médecin homéopathe doit savoir apprécier à quel moment passer le relais à un confrère allopathe.

Soucieuses de répondre aux nouvelles attentes de ses adhérents et du public en matière de santé et de soins, et d’être en phase avec la reconnaissance de ces pratiques en France, Harmonie Mutuelle a décidé d’intégrer six médecines douces à leurs garanties : l’homéopathie, l’acuponcture, l’ostéopathie, la chiropractie, la mésothérapie ainsi que la micro-kinésithérapie. Contactez-nous pour vous renseigner sur nos garanties !

×

Les commentaires sont fermés