21 Mar 2018

Médicaments : que conserver, que jeter ?

Une fois la date de péremption dépassée, il est inutile de conserver ses « vieux » médicaments chez soi. Comment s’en débarrasser ? Rien de plus simple : il suffit de rapporter les médicaments périmés et /ou non utilisés en pharmacie. Un réflexe assumé par près de 80 % des Français aujourd’hui.

Pourquoi recycler ses médicaments ?

A la question, faut-il systématiquement se débarrasser de ses médicaments périmés, la réponse des experts est sans appel. Un médicament non utilisé (MNU) doit être jeté et remis à une filière de collecte afin de limiter les risques sur sa santé et sur l’environnement. En utilisant un médicament dont la date de péremption est dépassée, on ne court pas un danger vital. Au mieux, le médicament périmé sera inefficace. Dans le pire des cas, il pourra provoquer des effets secondaires, voire devenir toxique. Sans compter que le stockage de médicaments périmés représente un risque d’accident domestique non négligeable, au contact des enfants et des personnes plus âgées qui pourraient se tromper de traitements.

Certains prennent parfois le parti de conserver leurs médicaments avec l’idée de s’en resservir « au cas où », une fois leur traitement terminé. Néanmoins, dans ces cas-là, l’automédication ne se passe pas des conseils de son pharmacien.

En 2016, 8 Français sur 10 déclaraient déposer leurs médicaments non utilisés en pharmacie. Une mobilisation encourageante en faveur du recyclage du médicament.

 

Les bons gestes santé à adopter

La durée de vie d’un médicament est plus ou moins courte, 2 à 5 ans. D’où l’importance de faire régulièrement le tri dans son armoire à pharmacie.

    • Une fois ouverts, les médicaments sous forme liquide doivent débarrasser le plancher dans un délai de 15 jours pour les collyres, 2 à 3 mois pour les sirops. Sinon gare aux infections par les germes !
    • Entamés, les médicaments sous forme de comprimés peuvent quant à eux être utilisés jusqu’à la date de péremption indiquée sur la boite ou le tube servant de contenant.

 

Avant de rapporter son lot de médicaments périmés en pharmacie, chacun est invité à respecter certaines consignes de tri :

  • C’est le cas pour les emballages en carton vide et les notices, à jeter directement dans le tri sélectif de son domicile.
  • Les granules homéopathiques peuvent, elles, être jetées dans les poubelles classiques.
  • Les traitements à base de plantes pourront quant à eux être vidés dans le compost.

Le pharmacien récupèrera de son côté les plaquettes et emballages directement en contact avec le médicament. Au bout de la chaîne, les produits sont récoltés par l’association de collecte Cyclamed* qui les dépose sur des sites dédiés où ils seront incinérés. Cette combustion est ensuite valorisée pour produire de l’énergie (éclairage et chauffage).

 

Les médicaments exclus du dispositif de collecte

Sirop, pommade, comprimé, ampoule, aérosol… Si toutes les formes de médicaments peuvent être rapportées en pharmacie, il existe certaines restrictions :

  • Les seringues et aiguilles usagées
  • Les thermomètres à mercure
  • Les produits vétérinaires
  • Les cosmétiques ou produits de parapharmacie
  • Les lunettes et les prothèses
  • Les radiographies

 

Les rudiments d’une armoire à pharmacie

  • Contre les douleurs et fièvre : du paracétamol (Doliprane, Efferalgan, Dafalgan) ;
  • Contre la diarrhée : Loperamide (Imodium) ;
  • Contre les coups et les bosses : Arnica en granules ou en crème ;
  • Contre les brûlures : un protecteur cutané (la célèbre crème Biafine, ou moins connue mais tout aussi efficace la crème Osmosoft) ;
  • Un antiseptique : en spray (se conserve très bien). Ne pas utiliser d’alcool à 70° ou 90° ! ;
  • Des pansements

Il est préférable de placer son armoire à pharmacie dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière et des variations de température. A priori, la salle de bains, pièce humide et surchauffée, n’est donc pas l’endroit idéal…

 

*www.cyclamed.org

Depuis 2014, Harmonie Mutuelle est partenaire de Cyclamed pour l’accompagner dans ses missions de collecte des médicaments non utilisés et favoriser le bon usage du médicament.

×

Les commentaires sont fermés