17 Avr 2012

Préserver sa mémoire

Impossible de se rappeler le titre d’un film ou son propre numéro de téléphone, pas moyen de retrouver ses lunettes… Pas de panique ! Il est inutile de s’affoler au moindre oubli, mais si ces épisodes deviennent fréquents et gênent la vie quotidienne, il faut réagir.

Préserver sa mémoire à la retraite

Ah, ces trous de mémoire !

Nous les redoutons car nous y voyons des signes précurseurs de la vieillesse, une sourde crainte de la maladie d’Alzheimer. Avec l’âge, on sait qu’un ralentissement des capacités cérébrales se produit et que la transmission des informations est plus lente. Cependant, plus la mémoire est sollicitée, mieux celle-ci peut-être préservée et cultivée sur le long terme. À retenir : La mémoire ne s’use que si l’on ne s’en sert pas !

Conseils

Entretenir sa mémoire à la retraite

Entretenez votre mémoire dans vos activités quotidiennes. La lecture, les mots croisés, les jeux télévisés, les jeux de société… sont de bons moyens d’exercer votre mémoire et préserver vos capacités de mémorisation.

Veillez à la qualité de votre sommeil : on retient mieux les informations lorsque le corps et l’esprit sont correctement reposés.

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle sur l’existence, près de chez vous, d’ateliers mémoire dispensés par des animateurs spécialisés.

Consultez votre médecin en cas de défaillances répétées de la mémoire. S’il y a un réel trouble de la mémoire, il pourra vous orienter vers un spécialiste dans l’évaluation de la mémoire.

Ajouter votre commentaire