17 Nov 2017

Retraite : âge d’or ou âge de raison ?

Après une carrière professionnelle bien remplie, la retraite apparaît comme un moment privilégié pour profiter de la vie… Mais comment bien préparer sa retraite ? Dossier.

Ils sont plus de 16 millions en France : les retraités représentent déjà plus du quart de la population. Entre la progression de l’espérance de vie – aujourd’hui 82,4 ans en moyenne – et l’arrivée massive des abondantes classes d’âge de l’après-guerre, leur nombre va encore grossir dans les années qui viennent.

Beaucoup aspirent à la retraite à juste titre après leur carrière pour profiter enfin du temps libre. Un tableau qu’il faut un peu nuancer.

 

Une retraite ? Des retraites !

Il faut d’abord comprendre que la retraite n’est pas un moment linéaire. On peut en fait la diviser en trois parties distinctes qui vont nécessiter des besoins financiers mais aussi des anticipations spécifiques.

1. Préparer sa retraite psychologiquement et physiquement

La première période, c’est la retraite des loisirs, des activités sportives et culturelles, des voyages. À ce stade, anticiper revient surtout à se préparer psychologiquement et physiquement au changement de statut que constitue la retraite. À l’agenda très normé du travail, se substitue un calendrier de liberté à inventer totalement. Il est donc prudent d’y réfléchir suffisamment tôt avant son départ en retraite. De la même façon, le maintien d’une activité physique régulière et adaptée à ses goûts comme à ses capacités – randonnée, vélo, piscine, jogging, golf… – permet de conserver la forme et de prévenir les risques de maladies graves.

2. Adapter son logement à l’âge de la retraite

Vient ensuite une seconde période durant laquelle, l’âge, la fatigue et la lassitude venant, on prend l’habitude de moins sortir, de moins voyager et de réduire ses activités. Cette phase est sans doute plus difficile à appréhender, d’autant qu’elle intervient de façon progressive. Il faut pourtant l’anticiper elle aussi, en envisageant de remplacer la maison devenue difficile à entretenir, par un appartement sans étage ou en s’inquiétant de l’adaptation du logement.

 

Rares sont les seniors qui pensent assez tôt à l’aménagement de la salle de bains, la suppression des tapis, l’installation d’un monte-escalier… Ils réagissent souvent trop tard, après une première chute dont les conséquences peuvent être graves. L’adaptation du logement est pourtant un facteur qui favorise le maintien à domicile ensuite.

À ce stade, la préservation du lien social et la capacité à continuer de faire des projets sont des éléments essentiels.

3. Envisager la dépendance

Suit enfin, un moment où peut survenir, à un degré variable, la dépendance. Celle-ci doit elle aussi être anticipée. Même s’ils s’avouent préoccupés par le fait de dépendre des autres (pour 68 % des plus de 70 ans, source, Observatoire de l’âge Harmonie Mutuelle – Viavoice 2016) beaucoup de seniors refusent ou négligent de recourir à une aide extérieure, qui peut pourtant largement les soulager et leur permettre de vieillir plus sereinement.

 

Et si le maintien à domicile reste une aspiration prioritaire (61 % s’inquiètent de ne pouvoir rester dans leur maison), il est prudent de s’informer suffisamment tôt sur les solutions alternatives comme la résidence services ou l’Ehpad afin de ne pas être pris de court en cas de perte d’autonomie.

 

Harmonie Mutuelle vous accompagne tout au long de votre vie

À toutes ces étapes de votre retraite, Harmonie Mutuelle vous conseille et vous accompagne. D’abord au travers de produits adaptés comme les solutions d’épargne retraite, l’assurance dépendance, la garantie obsèques… voire le service de téléassistance Harmonie Live ! Ensuite, avec tous les éléments du programme Demain s’invente aujourd’hui exclusivement réservé aux adhérents Harmonie Mutuelle : des informations et conseils pratiques pour préparer et vivre sa retraite, des Rendez-vous Santé sous forme d’ateliers et de conférences autour de la préparation à la retraite, un service d’accompagnement personnalisé avec écoute et orientation téléphonique sur le maintien à domicile ou l’hébergement, la nutrition… Pour vous aider à faire de votre retraite un véritable âge d’or !

 

Observatoire de l’âge

Mieux comprendre la « révolution de l’âge », c’est l’objectif des études menées chaque année par Viavoice pour Harmonie Mutuelle, depuis 2013.

Retrouvez les rapports de ces études d’opinion riches d’enseignements sur les attentes des séniors.

Ajouter votre commentaire